Cie Xav To Yilo - Maison Feu (Titre provisoire)

23-27 mars 2020 - Accueil en résidence de fin de création

Présentation publique le 27 Mars à Paimpont

La sagesse veut que les fous gardent les phares car ce sont les seuls capables de guider le monde. Les phares sont la lumière dans la nuit, la verticalité à l’horizon et le huit clos en pleine nature. Ces paradoxes, comme la poésie et la mélancolie qui en émanent, fascinent la compagnie Xav to yilo. Dans sa nouvelle création, six personnages seront gardes d’un phare, un moyen de traiter du combat de l’homme contre lui-même. Leur vie, commune routine, est parfaitement réglée. A chaque instant pourtant, tout pourrait basculer… Entre surréalisme rêveur et réalités grinçantes, ce spectacle cherchera à visiter quelques lieux de l’âme humaine, la notion d’anormalité et ses lisières, en mêlant musique, chant, cadre aérien et danse.


Loïc Lantoine et François Pierron en duo /  + La Galoupe - La petite balle perdue /  Mireille

Le 10 avril à Paimpont

 

Loic Lantoine et François Pierron en duo. 

Première partie : Mireille

La Galoupe - La petite balle perdue

Loïc Lantoine a les mots agrippés à l’émotion vive. C’est un   poète facétieux, un gars du coin de la rue avec l’amour en poche et des blessures plein les yeux.

C’est avec son complice de toujours, le contrebassiste François Pierron, que  l’artiste nous invite dans son univers où la poésie se mêle à l’ordinaire.

Déjà plus de dix ans que le loustic Lantoine fait tanguer la langue, chavirer la rime et culbuter les strophes.


Cie Trois points de suspension - La Grande saga africainePerformance documentaire sur les relations franco-africaines (Création 2012)

Printemps 2020 - Lycée de la cité scolaire de Brocéliande

À l’aube des indépendances, Jacques Foccart, futur directeur des affaires africaines, découvre, dans un village abandonné du sud Dahomey, un livre ancestral qui lui procure les pouvoirs maléfiques nécessaires pour établir les réseaux occultes reliant la France à l’Afrique. Ici commence le récit de la course effrénée du pouvoir hexagonal pour garder la mainmise sur les richesses de ses anciennes colonies.

La Grande Saga de la Françafrique convie, de 1958 à nos jours, mercenaires, politiciens, hommes d’affaires et travailleurs humanitaires à rejouer, entre tragédie, comédie musicale et documentaire, cette partie de l’histoire encore trop méconnue.


Galapiat Cirque - La Roue de l'Infortune

Du 22 Juin au 5 Juillet 2020 - Recherche de lieux en cours

Accueil en résidence de création en partenariat avec le Réseau RADAR et la Région Bretagne.

Avec sa taille massive et son mouvement hypnotique, la roue de la mort est un symbole du cirque traditionnel. Sous chapiteau et suspendu dans les airs, cet agrès promet la mort à celui qui osera aller trop loin, le public se laisse submerger par l’émotion. Nous voulons au contraire arriver à provoquer des émotions autres que l’effroi ou l’admiration devant les acrobates qui se lancent à l’assaut de cette roue.

Nous avons pour cela conçu une «petite» roue de la mort, qui ouvre bien plus de possibilités que la roue de la mort traditionnelle, pour faire de cet agrès un nouveau partenaire de jeu. Comme dans nos précédentes créations, nous voulons expérimenter ce que le cirque contemporain peut apporter de nouveau à cette technique de cirque traditionnelle, nous voulons explorer, apprendre, trouver notre propre technique. Notre envie est d’aller chercher plus loin ou ailleurs.


Bête de Foire

Les 1er , 2 et 3 Mai 2020 à Paimpont

 

Ce sera un chapiteau à l’ancienne, avec une piste ronde comme  un oeil, des gradins en pente et un cirque. Ou alors de la danse. Ou du théâtre. Ou des marionnettes. Ou tout cela à la fois.

Car c’est la force de Bêtes de foire-Petit théâtre de gestes, de mêler tout cela. De créer du rêve avec trois fois rien et quatre bouts de ficelle.

Il y aura sous le chapiteau des machines à coudre, des meubles disparates, des chapeaux égarés, une paire de bottines.

Il y aura des personnages un peu lunaires ou franchement patauds. Parfois humains, parfois bricolés de fil de fer et de tissus sans qu’on sache très bien lesquels sont les «vrais» et lesquels les «faux». Comme ces visages égarés au milieu des masques. 

Il y aura surtout un univers à la fois tendre et drôle, déglingué et virtuose qui fait feu de toutes les disciplines, musique, théâtre, manipulations circassiennes, danse.

 


Cirque Pardi ! - Rouge Nord

Le 13 Juin 2020 à Plélan le Grand

Rouge Nord, une fresque cinématographique, un ballet mécanique

Existe – il un mot pour désigner le calme avant la tempête ?

Rouge Nord, Un sentiment de confusion offert aux passants et habitués des lieux. 

Le bruit d’un moteur surgit et ouvre la porte sur l’action.

Une scène inattendue prend place sous nos yeux. Moment suspendu.

Non ce n’est pas un accident mais bien l’ouverture d’un rêve couleur métallique ;

La ligne est tendue, le funambule respire.

Rouge Nord c’est un appel !

Avec Rouge Nord, la Compagnie nous immerge dans une fresque cinématographie à frontière entre Quentin Tarantino et Wim Wenders.


Cie La Faux populaire - Vers le Grand Déballage

Du 15 au 28 Juin 2020 à Saint-Péran

Accueil en chapiteau / 4 représentations et 1 scolaire.

Partenariat avec Le Carré Magique de Lannion.

La compagnie La faux populaire / Le mort aux dents nous invite sous son chapiteau pour découvrir chaque soir un spectacle au format différent, du solo au trio, de l’équilibre sur roue au violoncelle, de la tragédie lyrique à la fabrication de pop-corn, ou encore de questionnements sur le rôle de l’art à la mise en scène d’objets improbables. 

Tout cela dans une ambiance tendrement absurde, et au plus près des spectateurs .

"Le Cirque Précaire", puis "Le Céleste", "Cirque Piètre" et pour finir "Le Grand Déballage" : cabaret de poche, interactif ou participatif issu d’une collaboration à imaginer avec le tissu associatif et local et dont la forme finale nous réserve des surprises selon chaque lieu !


Resiste - Les filles du Renard pâle

Le 15 Août 2020 à Paimpont

Résiste est un volet d’un triptyque : Résiste / Révolte / Respire

Pièce pour Fil Instable, musique viscérale, techniciens engagés et filambule bien perchée.

Une filambule évolue sur un fil à grande hauteur mais le fil est instable.

Une musicienne, qui peut être un musicien, ne peut pas tomber.

Chacun résiste à sa façon dans une lutte absurde comme cri de liberté.

Fil Instable...

Une nouvelle structure, un nouvel agrès, un nouveau jouet...

Un fil mobile, pouvant varier de hauteur, s'inclinant, offrant toute une multitude de jeux, passant d'un fil bas à un fil à grande hauteur, un fil qui devient... acteur !


La Boca Abierta - Mange la vie avec les doigts

Spectacle programmé et accueilli en partenariat avec La Plume et la Feuille.

Une représentation le 20 Septembre dans le cadre du festival Art et Nature « Forêts » à Paimpont

Trois êtres, trois solitudes, se font echo l’une l’autre. Entremêlant leurs mots, et leurs corps, avec une étrange agilité doublée d’une grande maladresse, créant des situations absurdes et burlesques, ces trois là tentent tour à tour d’exprimer  ce sentiment de vulnérabilité et de solitude extrême à travers les âges. 

Le cirque ( corde, tissus et portés acrobatiques ) la danse, la musique ( chant, accordéon, ukulélé, cavaquinho contrebasse et percussions ), et le clown, transfigurent ces situations, et font basculer le spectateur dans un paysage intérieur tantôt joyeux, tantôt inquiétant, tendre ou cruel. Les prises de parole, directes et intenses, sorte de jets spontanés révélateur et sans filtre, seraient comme des «crises d’expression» s’emparant de chacun d’eux tour à tour après un silence trop long.


Dédale de Clown - Muraïe

3 Octobre 2020

Dans la rue, un tas de décombres.

Deux ouvriers s’activent pour déblayer et trier ce fatras d’objets en tous genres.

Soudain une bascule s’opère.

De surenchères en supercheries, ils se prennent à un jeu de construction, où chacun s’invente son «petit chez soi».

Peu à peu deux habitations de fortune se déploient devant le mur : Le tas devient habitat. Ils y jouent à voisiner et fantasment un mode de vie.

Les passions s’aiguisent et les entraînent dans l’excès et la folie. Tout menace de s’effondrer, l’absurdité de leurs comportements finira-t-elle par leur nuire ?


Cie L'Oubliée - Un contre un

Novembre 2020 - Tournée dans les collèges

CRÉATION 2020 | JEUNE PUBLIC

Ils sont deux, côte à côte, à peine séparés mais ils ne se voient pas. L’espace est restreint. Ils sont comme coincés. C’est un jeu ou peut-être un enjeu. L’un en l’air, l’autre en dessous. L’une dedans, l’autre en dehors. Librement inspiré d’Orphée et Eurydice, Raphaëlle Boitel bouscule le mythe de façon ludique et surréaliste et imagine la vie d’Eurydice lors de son séjour dans les enfers. Une façon de raconter autrement à l’enfance et la jeunesse, la vie et ses limites, ses frontières, ses espaces dédiés et la façon de les transformer pour vivre autrement, sans se retourner !

Prévu pour être joué dans des lieux équipés ou non tels que bibliothèques, salles de classe.


Cie Les Colporteurs - Toyo

Décembre 2020 - Tournée dans les écoles maternelles et primaires

Tchi-tchi-tchi ! Un son mystérieux intrigue Gillou l’équilibriste-contorsionniste… Il s’approche et découvre Toyo. Toyo c’est un tuyau de chantier, tout froid tout raide, tout creux… quelle aubaine ! Coline la violoniste, fait chanter Toyo ; toutes sortes de sons semblent sortir de lui… Gillou apprivoise Toyo, ils s’adoptent immédiatement et comme Gillou est très, mais alors vraiment très souple, il se glisse à l’intérieur et s’y installe tel le Pagurus Bernardus… plus connu sous le nom de bernard-l’hermite. Toyo devient pour Gillou une carapace, un costume, un chapeau, une tour d’équilibriste ! Ou bien une manche à air, un périscope, un avion, une maison… Gillou l’enjambe, le traverse en tous sens, se plie et s’entortille, s’emmêle, s’y coince même parfois ! Pas d’inquiétude, Coline est là et vient l’aider à s’en extirper ! Alors Gillou replonge dedans, s’y cache totalement et disparaît quelques instants… avant d’en ressortir par l‘autre bout ! Puis on entend le son du violon ; Gillou tombe sous le charme de la mélodie, et voilà qu’avec Toyo ils s’échappent dans une danse mélancolique…  Vraiment, ils s’aiment tous les deux… Alors ils invitent Coline à les rejoindre, Gillou se blottit dans Toyo, Coline monte en équilibre sur son dos, et le violon chante tout en douceur et majesté la musique de l’histoire de Gillou et Toyo…